Iran - Fêter un anniversaire "en miniature

Iran - Fêter un anniversaire "en miniature

Oui, quand on voyage, on fête aussi son anniversaire. Alors que pour l'anniversaire de Ged, nous nous sommes simplement retrouvés chez notre Fille au marché de Noël nous fêtons le mien tout seuls cette fois. Donc seul à seul.

Nos amis de voyage français de Khoy nous ont - plutôt en passant - recommandé un restaurant. Et je me dis que c'est peut-être l'endroit idéal pour un petit festin agréable.

Heureusement que nous avons Google Maps. Car sinon, nous serions passés à côté de ce très bon restaurant. Finalement, les caractères persans nous sont tellement étrangers. Si l'enseigne dit blanchisserie, restaurant ou vidange : aucune idée, les caractères sont magnifiques mais pleins de mystères pour nous.

Nous sommes donc assez rapidement assis dans l'un des coins repas recouverts d'épais tapis persans, dans une ambiance de jungle. Sur le sol, bien sûr. Comme toujours. (C'est d'ailleurs quelque chose qui n'est pas vraiment notre cas, nos corps de bureau et d'automobilistes ne connaissent et n'aiment que les sièges de chaises, pas les sièges de tailleurs). D'où venons-nous, nous demande-t-on. Ah, la Suisse, alors : ils posent déjà un drapeau suisse sur une petite table d'appoint juste à côté du drapeau iranien. Nous ressentons une sorte de connexion qui nous fait vraiment du bien.

Cette fois-ci, nous nous réjouissons des photos sur le menu. D'habitude, nous sourions aux restaurants qui proposent des menus avec photos, mais nous promettons de nous améliorer. Nous commandons un peu de tout. Quand la nourriture arrive, on la pose devant nous et nous sommes une fois de plus perplexes.

Heureusement que nous avons vraiment l'air de touristes. Rapidement, un jeune serveur se précipite, nous montre qu'il faut d'abord étaler une nappe en plastique, et ensuite seulement tout placer. Nous commençons à manger (probablement mal aussi, mais peu importe). Dans la "cabine" voisine, je vois comment ils enroulent toujours tout dans des sacs à pain et mangent comme des kebabs ou des dürüm. Je mange avec une fourchette et une cuillère, ça me convient mieux. Et : le goût est une fois de plus excellent. La cuisine est d'ailleurs plus individuelle qu'en Turquie, moins épicée, mais beaucoup plus intéressante en termes d'épices et d'herbes.

A un moment donné, Gerd montre quelque chose au serveur sur son smartphone, peu de temps après j'apprends ce qui y était écrit : "C'est l'anniversaire de ma femme aujourd'hui, y a-t-il un bon dessert ? Le serveur sourit, disparaît et pose un énorme bouquet de fleurs en plastique sur notre table, qui n'en est pas un. Personnellement, je n'aime pas trop les anniversaires, je trouve que je n'ai rien fait de spécial pour cela. Je suis donc d'autant plus surprise lorsque tout le restaurant résonne d'une version maxi persane de "Happy Birthday", que les serveurs passent tous, applaudissent et nous servent le dessert et le thé.

J'aurais voulu ramper sous le tapis, mon Dieu, tout le monde me regardait. Ce n'est pas à moi.

Mais à un moment donné, même le dessert, qui était assez sucré, est mangé, la dernière théière est bue et on continue. Vers la prochaine aventure : Tabriz, la ville des tapis et du plus grand bazar couvert du monde.

Ah, au cas où la question du cadeau se poserait : je l'ai déjà fait en Antakya acheté : une petite casserole martelée avec un long manche pour le café turc. Et depuis, elle est utilisée tous les jours.

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur


Merci de m'avoir accompagné

Nous voyageons ces semaines-ci à travers Iran. Il se peut que nous n'écrivions pas d'articles ou que nous les écrivions avec du retard. Nous devons d'abord voir si nous avons suffisamment d'Internet ou de réception et si cela nous convient de publier depuis le pays. Et si nous parviendrons à noter toutes les impressions fantastiques à temps.

Tu penses que nos expériences de voyage pourraient intéresser d'autres personnes ? Alors tu peux utiliser le Partager tranquillement l'article. Par e-mail ou comme tu le souhaites.

En outre, si tu ne l'as pas encore fait, tu peux consulter notre Bulletin d'information s'abonner à la newsletter. Tu recevras ici toutes nos expériences dans ta boîte aux lettres chaque fois que nous publierons quelque chose de nouveau ou une fois par semaine le vendredi : leben-pur.ch/newsletter

Nous sommes également très heureux de connaître ton point de vue, tes conseils ou tes questions. N'hésite pas à commenter l'article !

 

Partager:
S'abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fr_FR