Le rêve de grand voyage - Jour 744

Le rêve de grand voyage jour 744

"Nous entendons et lisons souvent "Vous vivez mon rêve ! Et "Oh, super ce que vous faites, je suis tellement jalouse !" n'est pas rare non plus.

Nous aimerions faire un commentaire à ce sujet. Et comme j'adore les mots, je vous invite à faire attention à vos mots et aux pensées qui en découlent (ou l'inverse ?).

Tout d'abord, nous vivons "notre" rêve, pas celui des autres. Il est possible que d'autres aient des rêves similaires, rien n'empêche alors de les rêver et, si les possibilités le permettent, de les vivre (nous sommes conscients que tout le monde n'y parvient pas et nous sommes très reconnaissants des possibilités que la vie nous a offertes et que nous avons su en tirer !)

En plus d'un super voyage (et du journal de voyage et de gratitude ici, et c'est juste ça : des notes de notre voyage, pas de notre vie), mais aussi

  • Vivre à deux dans un espace restreint, plus petit que la plupart des chambres d'amis ou d'enfants. Nous vivons dans moins de 11 mètres carrés, y compris la chambre à coucher, la salle de bains, la cuisine, le bureau et le dressing. (Nous avons fait des recherches : même moins qu'une cellule de prison. Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Hum...)
  • Nous sommes toujours ensemble, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cela signifie que tout est vécu ensemble : la joie, la colère, les appels téléphoniques, le passage aux toilettes, les peluches de laine et de cheveux partout, les montagnes de linge et de vaisselle, les réfrigérateurs trop pleins ou trop vides, les courses, la planification du budget et de l'itinéraire. Chaque pet et chaque pied qui pue.
  • C'est plus de travail relationnel et d'entraînement à la tolérance que nous ne l'avions jamais imaginé - et, il faut bien l'avouer, que nous ne le voulions pas.
  • Mais ce n'est pas tout : chercher régulièrement un emplacement, se réorienter à chaque supermarché, convertir constamment les devises, ne pas comprendre souvent la langue, regretter notre chère tisane et faire signe de loin, surtout lors d'événements familiaux.

Bien sûr, Goethe a lui aussi son avis sur la question :
"C'est ce qui est agréable dans les voyages, que même l'ordinaire acquiert le prestige d'une aventure grâce à la nouveauté et à la surprise".

Et maintenant, venons-en à l'envie : nous avons fait des recherches sur l'envie. Péché mortel et tout le reste. L'envie peut aussi être synonyme de ressentiment. Mais nous pensons que ce mot est tout simplement mal utilisé.

Je suis en train de m'observer. Notre fille est en train de voyager et de travailler en Asie, je l'envie en pensée. Non, je me corrige moi-même, je me réjouis avec elle et j'aimerais tellement y être aussi. La chaleur, la plage, la nourriture thaïlandaise.

Mais il y a encore une autre pensée, car : Celui qui est encore jaloux maintenant ne considère en fait que l'état actuel (et probablement là aussi seulement celui qui est visible pour soi, pas le réel) sans prendre connaissance du chemin parcouru jusqu'ici et de tous les domaines de la vie qui ne sont pas documentés publiquement. 

Et pourtant : cela vaut absolument la peine pour nous, c'est fatigant et c'est (généralement) magnifique. Et nous emportons avec nous bien plus que des souvenirs de rencontres, de plages, de scones à la crème et de jardins botaniques. Rien qu'en feuilletant ces pages, nous savons que notre décision de nous rencontrer et de partir était et reste la meilleure.

Alors, quel rêve sommeille dans ton cœur et ne demande qu'à être réalisé ?


Merci de m'avoir accompagné

Nos premières conférences en Suisse sont prévues. D'autres en Allemagne pourraient suivre. Nous verrons bien. Nous aimerions vous emmener dans le monde perse quelque part dans l'ouest de l'Allemagne et aussi dans la région de Berlin. Nous cherchons encore des locaux. Si tu as des informations, n'hésite pas à nous écrire.

Vie pure-conférence-Perse

Conférence & heure du thé persane
Chameaux, cultures & nombreux contrastes
Vivre-pur voyager en camping-car à travers la Perse mystérieuse

Deux dates à retenir :21.06.24 ou 28.06.24 ; 19h Muri/Berne
21 ou 28 juin 2024 - Début à 19h, ouverture des portes à 18h45 RoomZoom - Thunstrasse 162 - 3074 Muri b. Berne

Nous sommes heureux de recevoir 20 CHF par personne. Les enfants sont gratuits.Inscription par e-mail : andrea.kormann@dakor.ch


Tu penses que nos expériences de voyage pourraient intéresser d'autres personnes ? Alors tu peux utiliser le Partager tranquillement l'article. Par e-mail ou comme tu le souhaites.

En outre, si tu ne l'as pas encore fait, tu peux consulter notre Bulletin d'information s'abonner à la newsletter. Tu recevras ici toutes nos expériences dans ta boîte aux lettres chaque fois que nous publierons quelque chose de nouveau ou une fois par semaine le vendredi : leben-pur.ch/newsletter

Nous sommes également très heureux de connaître ton point de vue, tes conseils ou tes questions. N'hésite pas à commenter l'article !

 

Partager:
S'abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dirk Dautzenberg
Dirk Dautzenberg
1 année il y a

Bonjour, vous deux,

ah, j'adore vos regards sur les coulisses. Coulisse n'est pas le bon mot, vous nous feriez croire à quelque chose, non, vous nous faites "seulement" partager vos superbes impressions.

Oui, beaucoup rêvent de ce que vous faites. Je pense que certains d'entre eux pourraient se remettre en question, car s'ils se bougeaient vraiment le cul, ils auraient aussi cette possibilité. Car malgré toute l'euphorie que suscite votre action, faire le pas comme vous le faites, il faut aussi beaucoup de courage, je pense.
L'aperçu de la vie dans un fourgon, génial ! Ma femme a droit à trois semaines de vacances maximum d'affilée, que nous plaçons en été. Elle veut des vacances d'été chaudes et ensoleillées. C'est pourquoi les régions du nord n'entrent pas vraiment en ligne de compte pour elle/nous lors de la planification. Le nord, cela commence au plus tard avec la côte allemande de la mer du Nord et de la Baltique. Nous allons donc volontiers en Italie ou en Croatie. Nous sommes nous-mêmes en route dans un kawa. Comme le beau temps est souvent au rendez-vous, nous ne vivons qu'à l'extérieur en vacances, sauf pour dormir. Nous ne pouvons donc pas profiter de la vie privée que tu as décrite. Ce n'est que lors de vacances courtes (moins de 3 semaines) au printemps ou en automne que nous découvrons les dimensions réelles de notre maison mobile... 🙂

Pour moi aussi, le mot "envie" a une connotation plutôt négative. Mais je pense aussi que la plupart des gens pensent qu'ils se réjouissent de vos expériences.

Salutations à vous
Dirk

Heike Burch
Heike Burch
1 année il y a

Cher Dirk, merci pour tes belles paroles pleines d'estime.
Oui, je comprends tout à fait l'idée du sud, nous sommes plus que jamais attirés par le soleil. Les premiers plans sont faits et les chaises et la table attendent avec impatience leur utilisation permanente à l'extérieur. Même le store se demande pourquoi il a dû monter ici, au nord...

Je t'envoie mes meilleurs vœux - depuis l'Angleterre !

Karin Lindemaier
Karin Lindemaier
1 année il y a

Bonjour à tous les deux, je lis tous les jours vos articles avec beaucoup d'intérêt - aussi et surtout aujourd'hui. Cela fait beaucoup réfléchir 😁. C'est très sincère de votre part de montrer aussi les côtés moins agréables ! Merci beaucoup pour votre honnêteté 😁 !

Gislinde
1 année il y a

Bonjour, vous deux !

Le texte m'a beaucoup interpellé. Moi aussi, je connais ça. Tu fais mon voyage de rêve, je suis tellement jaloux de toi. De certaines personnes tous les jours.

Et comme tu l'as dit. C'est le voyage de mes rêves. Et j'ai de la chance de voyager seul dans mon petit microcamper, qui porte bien son nom, Troll.

Je ne pense pas qu'il faille rouler avec les autres. C'est mon rêve. C'est ce que je veux. C'est bien pour moi, pour les autres ?

Vous vivez comme vous le souhaitez. Et c'est bien ainsi. C'est votre rêve.

Je ne peux que vous remercier pour le conseil concernant le Nordlandbahn. Le trajet était super. Et mon troll m'attend à Bodø.

Mon voyage de rêve en Norvège a dépassé toutes mes attentes. J'ai rencontré des gens formidables. Et je sais que lorsque je monte sur le ferry, je suis triste. Même si j'ai hâte de rentrer chez moi.

Encore beaucoup de belles expériences à vous deux. Je me réjouis toujours de vous lire et de découvrir d'autres pays. Et je ne suis pas jalouse de vous.

Amitiés de la belle ville de Trondheim
Gislinde

Bianka
1 année il y a

Bonjour Heike et Gerd,
Je suis votre voyage depuis un certain temps déjà et je trouve vos récits très intéressants et divertissants. Mon mari et moi vivons en permanence dans un camping-car (environ 14 m²) depuis 4 ans et passons toujours les hivers en Scandinavie. Souvent, nous sommes aussi enviés. Je dis toujours que même si tu offrais un camping-car aux envieux, ils ne seraient pas prêts à vivre comme nous le faisons. C'est tout simplement une façon de vivre. Je comprends très bien tes pensées et je vous souhaite de continuer à passer de bons moments en voyageant ensemble.

Rachel Hirt
Rachel Hirt
1 année il y a

Chère Heike, cher Gerd

Mes pensées ont déjà été suffisamment notées par les rédacteurs précédents.

Je tiens cependant à dire

Le mot "envie" n'a pas de connotation négative en ce qui me concerne (personnellement).
Au contraire.
C'est de l'admiration pour ce que vous faites et l'expression de ma joie que vous me/nous fassiez partager cela.
Admiration aussi pour la performance interpersonnelle.

Tout le monde ou presque sait que ce n'est pas toujours drôle d'être ensemble sur une si petite surface et tout le temps.

Je ne pourrais définitivement pas le faire !

J'ai déjà eu ça.
Cependant, ce véhicule mesurait 11 m de long et nous n'avons pas voyagé plus de deux semaines.
J'ai appris en faisant cela :

Ce n'est pas la taille des locaux qui rend cela possible ou impossible.
C'est la façon dont on se comporte les uns avec les autres.
La considération, le respect, la manière de se parler, la compréhension, la tolérance.

Tout cela manquait à mon compagnon et je ne pouvais pas le gérer.
Ni dans la pièce de 11 m sur roues, ni dans la maison avec beaucoup de place. 🤷

Aimez-vous, quel que soit le nombre de mètres carrés.
Vous avez prouvé depuis longtemps que c'est le cas.

Meilleures salutations
s'Racheli

fr_FR