Turquie - L'ancien atelier de taille de pierre de Yesemek et une soirée à Antep

Turquie - L'ancien atelier de taille de pierre de Yesemek et une soirée à Antep

En haut d'un château malheureusement aussi détruit par le tremblement de terre, qui nous rappelle un peu les nombreux châteaux en ruine d'Ecosse, nous nous réveillons. Bien reposé. Et calme. Et de nouveau satisfait.

Aujourd'hui, un peu de conduite est au programme. J'ai choisi un atelier de taille de pierre dans l'Antiquité, un lac de barrage, une vue sur la frontière turco-syrienne et le soir, nous pourrions enfin manger du Katmer original à Gaziantep. Ça ressemble à un plan ? C'est le cas.

La carrière de Yesemek, située dans le sud-est de la Turquie, est une carrière historique et un atelier de sculpture datant de l'époque du grand empire hittite (2ème millénaire avant JC). Ce site, le plus grand de son genre au Moyen-Orient, servait à fabriquer des sculptures et des reliefs pour les villes et les temples hittites. Dans la carrière, on extrayait du basalte rougeâtre, à partir duquel on fabriquait différentes sculptures, dont des sphinx et des figures de lions.

Ce qui n'est toujours pas clair pour nous : comment ces sculptures ont-elles été transportées d'ici vers le monde ? Il est peu probable qu'elles aient été transportées à l'arrière d'une camionnette. Malheureusement, il n'y a aucune information à ce sujet. Ni ici, ni au musée correspondant à Gaziantep.

Nous continuons à prendre un copieux petit-déjeuner dans l'un des immenses cafés-restaurants de la rue principale. Nous sommes à nouveau gâtés avec un petit déjeuner turc qui pourrait suffire pour toute la journée. Le tout est accompagné d'un thé très spécial. Pas seulement du thé noir, mais du thé aux herbes. Quel soulagement, ce changement.

Le chemin nous mène toujours le long de la frontière turco-syrienne, la nature est magnifique. Nous ne voyons que sporadiquement des postes de frontière. Mais nous ne prenons pas de photos, pourquoi le ferions-nous ?

Mais à un moment donné, nous voyons des lotissements de préfabriqués à droite et à gauche de la route. Il y en a plusieurs. Nous arrivons dans la périphérie de Gaziantep, ou comme nous, les connaisseurs, disons : Antep. Car une chose est sûre : nous sommes déjà tombés amoureux de cette ville en 2021. Mais nous avions oublié que c'était une ville de plusieurs millions d'habitants.

Après environ une heure de stop-and-go et de circulation de fin de journée, nous y sommes arrivés. Nous sommes au milieu de la ville, au milieu de la vieille ville. Nous plaçons notre Felix - difficile de faire plus central - juste à côté du château qui est en train d'être reconstruit. Nous crions au gardien du parking que nous voulons rester trois ou quatre nuits. Il acquiesce, fait déplacer quelques voitures et nous avons déjà une place dans un coin tranquille.

Nous observons ici un comportement de stationnement intéressant sur le parking surveillé. Par manque de place, les voitures sont garées les unes derrière les autres, trois ou quatre par rangée. Les voitures ne sont pas verrouillées, les clés restent sur la voiture. Si quelqu'un veut sortir avec sa voiture, les gardiens de parking se précipitent, font reculer rapidement les voitures devant, laissent sortir la voiture en question, font rentrer les autres. Jusqu'à ce que la suivante veuille sortir. C'est comme ça toute la journée. Très laborieux. Et pour nous, c'est intéressant à observer.

Pour nous, il reste le regard émerveillé de la lucarne. Pour cela, il y a Çay. Le gardien du parc s'occupe de nous.

Le soir, nous flânons dans Antep, mangeons enfin nos katmer tant attendus, ces "choses" fourrées aux pistaches, et plus tard, nous nous couchons, fatigués et heureux.

Demain, c'est lundi. Demain, nous ouvrirons le bureau pour la nouvelle année.

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur

La vie à l'état pur


Merci de m'avoir accompagné

Tu trouveras ici nos futures présentations :

Réalités du roadtrip : Comment nous réussissons à vivre dans un camping-car depuis des années.

14 septembre 2024 à Zellerreit, Mühlthal 1, 83533 Edling, à l'est de Munich globetrotter-treffen.fr

27 septembre 2024 à Bâle, Centre de quartier ELCH, des informations à ce sujet suivront

24 - 28 octobre 2024 Deux présentations lors du Suisse Caravan Salon

Chameaux, cultures et contrastes : en camping-car à travers la mystérieuse Perse.

24 - 28 octobre 2024 Deux présentations lors du Suisse Caravan Salon

Vie pure-conférence-Vanlife  


Tu penses que nos expériences de voyage pourraient intéresser d'autres personnes ? Alors tu peux utiliser le Partager tranquillement l'article. Par e-mail ou comme tu le souhaites.

En outre, si tu ne l'as pas encore fait, tu peux consulter notre Bulletin d'information s'abonner à la newsletter. Tu recevras ici toutes nos expériences dans ta boîte aux lettres chaque fois que nous publierons quelque chose de nouveau ou une fois par semaine le vendredi : leben-pur.ch/newsletter

Nous sommes également très heureux de connaître ton point de vue, tes conseils ou tes questions. N'hésite pas à commenter l'article !

 

Partager:
S'abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fr_FR